Recherche avancée

 

+

     
 
       
 Devis les plus demandés :      

     
       
 

   Devis Maison & Jardin

     
 
     
         
 

   Devis Assurance

     
 
     
 
     
 

   Devis Finances

     
 
     
         
 

   Devis Tourisme Loisirs

     
 
     
         
 

   Devis Évènementiel

     
 
     
         
 

   Réseaux de Franchise

   
 
     
 
     
         
 

   Espace Contact

     
 
     
         
 

   Espace Pro

     
 
     
         
 

   Publicité

     
 

     
 
 
Devis Humidité Murs Maison
Traitement Humidité Appartement
Problème condensation
Ventilation Positive Air Maison
Aération Combles
Devis Installation VMC
Solution Problèmes Humidité
Devis Ventilation Intérieur Maison
Devis Traitement Murs Humides
Devis Humidité Infiltration
Élimination Condensation Maison
Traitement du Salpêtre
Traitement Champignons Maison
Ventilation Humidité Maison
Diagnostic Humidité Gratuit
Assèchement Humidité Air Maison
Traitement du Salpêtre Murs
Moisissures Humidité Maison
Infiltration sur les Murs
Comparer les solutions d' humidité
     
     
         
         
 

     
 
 
>> Les Différentes Solutions  les plus efficaces concernant le  Traitement de l'  Humidité ( Humidité Murs Maison Appartement Combles, Caves...)
 
 

La Centrale électro-osmotique pour votre Traitement Humidité Maison :

Traitement de l' Humidité des Murs par la combinaison d'un effet électrique, d'un effet mécanique et d'un effet chimique.

  Procédé anti-humidité Murtech  

MURPRIME® / AIPRIME® traite l'humidité des murs et les sauvegarde par la combinaison d'un effet électrique, d'un effet mécanique et d'un effet chimique. L'effet électrique est réalisé au moyen d'impulsions électriques chassant l'eau hors des murs. L'effet mécanique est réalisé par le colmatage des réseaux capillaires qui empêche l'eau de revenir dans le mur après qu'elle en ait été chassée par l'effet électrique. Ce colmatage est obtenu sous l'effet du départ de l'eau et par la précipitation des matières présentes dans le mur. L'effet chimique, destiné à assainir les murs, est obtenu par élimination et inactivation des sels corrosifs.

  Comment le procédé bouche-t-il les réseaux capillaires ?

Grâce à la centrale, il se crée une poussée électro-osmotique créant murs humideselle même une contre force à l'action existante dans le mur et entraînant ainsi avec elle l'ensemble des particules et composants présents dans les capillaires aussi divers que les ions, particules organiques et minérales, les sels et minuscules morceaux de constituants. Tous ces composants vont colmater les capillaires au bas du mur selon le même principe de fonctionnement que les conduites, tuyaux et autres zones de dépôts des particules calcaires jusqu'à assèchement complet. Il est recommandé de laisser la centrale branchée en permanence. Dans ce cas, l'effet drainant de MURPRIME® / AIPRIME® agira en permanence. MURPRIME® / AIPRIME® traite les murs de toutes hauteurs, de toutes épaisseurs et traite les matériaux de toutes natures. L'effet électrique utilisé par MURPRIME® / AIPRIME®  lui permet d'entraîner l'eau vers le bas et la chasser hors des murs quelle que soit la hauteur de la zone humide. Ainsi, installé dans une cave, MURPRIME® / AIPRIME®  traite avec succès l'humidité présente dans cette cave ainsi que les remontées capillaires apparaissant dans le mur situé au dessus de cette cave et pouvant remonter sur plusieurs étages.

 
 
 
 

La Ventilation Positive

Traitement de l' Humidité des Murs par la combinaison d'un effet électrique, d'un effet mécanique et d'un effet chimique. Idéal pour votre Traitement Murs Humides

 

 

La ventilation positive s'installe dans les combles où l'air est plus chaud et plus sec qu'à l'extérieur. Elle agit comme "récupération de chaleur" qui s'enclenche automatiquement lorsque la température est élevée.Elle retient pollens, poussières et autres impuretés.
Un réchauffeur d'air progressif maintient une température minimale pour une économie maximale.

 

La ventilation positive diffuse de l'air purifié et tempéré au centre du logement. Cet air régénère de façon continue l'air pollué et chargé de vapeur d'eau. Les filtres de haute performance  retiennent poussière, pollens, insectes, fibres et autres impuretés. Le principe de la ventilation positive crée un bouclier contre les gaz émanant du substrat tel le radon, attirés par les techniques de ventilation par dépression. De plus, tous les produits de la combustion sont expulsés par leurs conduits ce qui augmente le tirage des cheminées et réduit les risques d'intoxication.
Le résultat ? un chez-soi où la condensation et les moisissures de peuvent se développer. Un nouveau confort et une meilleure santé grâce à la qualité de l'air. Avec un choix de réglages, un système de ventilation positive est capable d'assainir les plus grands et les plus petits espaces.  Réglé dès l'installation pour les besoins du logements, il s'occupe automatiquement et silencieusement de votre bien-être. Des thermostats intégrés commandent sa marche et la température de l'air qu'il diffuse. Le diffuseur central suffit à assainir la plupart des logements jusqu'à 400 m2.

 
 

VAINCRE l' HUMIDITÉ dans Votre maison ?  En attendant la visite du technicien, Commencez par comprendre comment fonctionne l' HUMIDITÉ et ses différentes formes dans votre maison  :

Qu’est ce que le rejaillissement ? C’est la projection de l’eau sur une surface. Cette eau, qui provient soit des arrosages des toitures, tombe sur le sol en saillie (corniche, rebords de fenêtre, terrasse, balcon …). Le rejaillissement crée des marques d’humidité à la base des murs temporairement.

Qu’est ce que les remontées capillaires ? Elles se manifestent par des marques d’humidité permanentes. Les remontées proviennent des murs de fondation qui absorbent l’eau ne s’évaporant pas en surface des sols. Planter une végétation à proximité d’un mur favorise les remontées capillaires.

Qu’est ce que les infiltrations latérales ? Il s’agit ici d’une humidité provoquée par une différence de niveau entre le sol extérieur qui se trouve plus haut que le sol à l’intérieur. Cela provoque des poussées latérales, qui imprègnent les murs d’eau et entraînent parfois des inondations, surtout dans les caves.

Comment se manifeste la condensation ? Elle est causée par des échanges thermo hygrométriques au niveau des murs et des cloisons séparant des pièces avec de forts écarts de température. L’air ambiant en effet contient de la vapeur d’eau qu’il dégage lors de son refroidissement sous forme d’eau (condensation).

Qu’est ce que l’électro-osmose-phorèse ? Elle consiste, après implantation des conducteurs dans les murs, à remplir les puits contenant les boucles d’électrodes (ou les puits de phorèse) contenant des particules en suspension, qui une fois cristallisées, bloqueront la remontée d’eau.

Qu'est ce que la capillarité
Ce sont des forces qui s’exercent sur les parois qui contiennent des liquides et qui sont indépendantes des forces de pesanteur et qui peuvent être opposées et plus importantes que celles-ci.  Le phénomène capillaire se caractérise par la remontée des liquides dans un tube de section inférieure à 3mm ( remontée capillaire ).  Les matériaux poreux qui absorbent l’humidité sont une application de ce phénomène de remontée capillaire. La plupart des matériaux de construction sont poreux.


LA POROSITÉ
La porosité d’un matériau se caractérise par le rapport du volume des vides par le volume total.
La nature, l’importance et la disposition de ces vides permettent de définir deux types de porosité :

  • porosité fermée

  • porosité ouverte

  • LA PERMÉABILITÉ
    La perméabilité d’un matériau se définit par sa capacité à se laisser traverser par un fluide sous l’action d’une pression entre ses deux faces opposées.
    La circulation des fluides à l’intérieur de matériaux poreux de construction est en fonction du liquide ( viscosité, densité et tension superficielle ) et du matériau lui-même (porosité, dimension et géométrie des vides ).
    A noter qu’un corps est plus ou moins « mouillage ». Cette « mouillabilité » est liée au phénomène de tension superficielle, qui est elle-même fonction de l’action des ions négatifs et positifs et PH de l’eau ( acide ou basique ).
    COEFFICIENT DE PERMÉABILITÉ Le coefficient de perméabilité ( coefficient de Terzaghi ) dépend de la nature du matériau.

  • Les phénomènes de capillarité expliquent la pénétration de l’eau dans les fissures, dans tous les matériaux de construction et dans les sols de fondation.
    La hauteur visible des remontées d’humidité sur les murs dépend de la porosité des matériaux employés et du rapport entre la vitesse d’évaporation et la vitesse d’ascension.
    Par exemple, la remontée capillaire dans un gravier sera pratiquement nulle alors qu’elle pourra atteindre 30 ou 40 % dans un sable.



    LES TROIS TYPES D’HUMIDITÉ :


    Si l’on ne tient pas compte des causes accidentelles (fuites d’eau de canalisation, gouttière, chutes WC, etc.), les trois principales sources d’humidité sont :
    1- les remontées d’eau du sol (remontées capillaires )
    2- les infiltrations d’eau de pluie,
    3- L’humidité de condensation.

    LES REMONTÉES D’EAU DU SOL :
    Les murs de fondation d’une maison se trouvent très souvent au contact de l’eau ; Ils peuvent être implantés dans un terrain humide et parfois sur une nappe phréatique. L’humidité pénètre dans le mur de fondation et remonte à l’intérieur de celui-ci par les effets de capillarité.
    Si un terrain à proximité du mur de fondation, et recouvert d’une barrière étanche ( trottoir ou chaussée en asphalte ), l’eau contenue dans le sol ne pourra pas s’évaporer et le phénomène de remontée capillaire sera accentué.
    Dans la maison, nous produisons beaucoup de vapeur d'eau, lorsque nous préparons les repas, faisons la vaisselle, prenons un bain... ou simplement lorsque nous respirons !

    A l'intérieur de la maison, l'humidité non contrôlée est responsable de dégâts au bâtiment : le plâtre des murs se dégrade et se fissure, les peintures s'écaillent, les papiers peints se décollent, le bois pourrit, des taches noires ou verdâtres de moisissures apparaissent sur les murs…

    Trop d'humidité favorise le développement d'acariens, de blattes et de moisissures responsables d'allergies respiratoires, d'irritations des yeux, du nez et de la gorge, d'intoxications… chez les habitants.

    Des murs humides entraînent une sensation de froid qui oblige à chauffer plus la maison augmentant considérablement la consommation d'énergie.
     


    LES INFILTRATIONS D’EAU DE PLUIE
    Les murs des bâtiments anciens sont rarement étanches ; les matériaux poreux ainsi que les fissures laissent pénétrer l’eau de pluie ou la neige. Les principales causent d’infiltration d’eau de pluie sont :

  • Infiltration par les fissures

  • Infiltration par les points de jointures entre les différents matériaux,

  • Infiltration par les joints de mortier

  • Infiltration par le vieillissement des enduits

  •  Infiltration par les défauts de menuiserie.

    LES EFFLORESCENCE ET SALPÊTRES
    L’eau contenue dans les matériaux humides est le plus souvent chargée des sels provenant très fréquemment du matériau lui-même. Ces sels, lorsque l’eau s ‘évapore, se déposent sur la face extérieure de la maçonnerie, créant des traces, des taches ou efflorescences. Ces efflorescences peuvent provoquer des détachements de plaques entières.
    Les efflorescences sont communément appelées « Salpêtre ». En réalité le terme de Salpêtre désigne uniquement les nitrates de potassium, qui servaient autrefois à fabriquer la poudre de canon. Les sulfates proviennent des matériaux constituant le mur et peuvent se rencontrer dans toutes les parties de la maçonnerie, tandis que les nitrates proviennent du sol ou des nappes phréatiques et se trouvent à la base des murs (remontées capillaires).

    LA CORROSION
    L’humidité à également pour effet de provoquer la corrosion des métaux, ce qui entraîne des ruptures de canalisation dans le cas le plus grave ou des salissures dues à des coulures de rouille.
    Les métaux situés en milieu humide sont plus sensibles à la corrosion que ceux lavés par la pluie ou carrément immergés.

    LES MOUSSES ET LES LICHEN
    Les parties de maçonneries humides s’exposent à la prolifération des mousses et des lichens. Ce sont des végétaux qui ne se développent qu’en terrain humide. Jugés parfois comme étant esthétiques (aspect rustique), il présente l’inconvénient de retenir l’humidité et de détériorer les matériaux.

    LES MOISISSURES
    Une atmosphère trop humide favorise la prolifération des moisissures et des champignons. Les locaux humides et non aérés depuis longtemps dégagent une odeur de ‘moisi’ caractéristique.
    Les moisissures se développent surtout en présence d’humidité prolongée dans un local non aéré et privé de lumière. En effet, les spores des moisissures ne résistent pas aux rayons ultraviolets.

    LA DESQUAMATION DE LA PIERRE
    La desquamation de la pierre se manifeste par des décollements de plaques de plus ou moins importantes sur des épaisseurs variant de 2 à 20 mm. La desquamation se localise dans les zones humides des constructions (parties basses des murs, sous faces des parties en saillies non pourvues de larmiers, etc.…). Mais la desquamation appelée « maladie de la pierre » à également pour cause la pollution atmosphérique. L’anhydride sulfureux contenu dans l’air se transforme en acide sulfurique sous l’effet de la pluie.
    Dans les « maladie de la pierre » on rencontre également la désagrégation sableuse. Ces deux phénomènes sont liés à l’érosion éolienne ainsi qu’à la prolifération de bactéries. Ces maladies atteignent plus particulièrement les pierres calcaires.


    DIAGNOSTIC DE L’HUMIDITÉ AU BAS DES MURS
    L’humidité au bas des murs, comme nous l’avons vu précédemment, peut provenir :

  • Des remontées capillaires des eaux du sol,

  • D’une infiltration par le rejaillissement,

  • D’une fuite de canalisation accidentelle.
    Le diagnostic consiste à trouver quelle est la responsable parmi ces trois causes.
    La formes des taches d’humidité est un premier indice. Si les taches sont continues sur toute la longueur du mur, on peut supposer que se sont des remontées capillaires. Cette hypothèse pourra être confirmée en observant les maisons voisines surtout si elles sont construites dans les mêmes matériaux et qu’elles datent de la même époque. Si ces traces d’humidité se retrouvent à l’intérieur, cela signifie que le mur est humide dans tout son épaisseur et qu’il s’agit bien de remontées capillaires. En revanche si le mur est taché de façon discontinue, toutes les hypothèses restent envisageables. Dans ce cas il convient de procéder par élimination. On commencera par vérifier l’état des gouttières, des descentes d’eau ainsi que les possibilités de rejaillissement en examinant la façade après une averse, ces traces s’atténuent en période sèche et traversent très rapidement l’épaisseur du mur. Un mur taché de façon discontinue peut également être l’objet de remontées capillaires. Cette hypothèse sera retenue si l’on n’a pas constaté de fuites accidentelles et aucun effet de rejaillissement. Ce caractère discontinue de remontées capillaires peut s’expliquer :

  • Par le fait que les matériaux de construction sont hétérogènes,

  • Par le fait que les fondations sont à des profondeurs différentes (seules les fondations au niveau le plus bas étant en contact avec les nappes phréatiques,

  • Par le fait que les murs sont d’épaisseur très différente,

  • Par le fait que les abords du mur sont soumis aux eaux de ruissellement superficielles à cause de l’inclinaison du terrain vers le bâtiment,

  • Par le fait de l’absence de drainage du terrain en bordure de la construction. L’humidité du terrain ne peut s’évacuer et se trouve aspiré par le mur.
    Le diagnostic doit tenir compte de l’influence des saisons et des pluies sur les manifestations de l’humidité.
    Seules les efflorescences à base de nitrate sont une preuve formelle de remontées capillaires, car elles prouvent que l’eau évaporée à la surface du mur provient du sol où elle s’est chargée de ses sels.

  • DIAGNOSTIC DE L’HUMIDITÉ SUR LA SURFACE DES MURS INTERIEURS
    Pour des traces d’humidité intérieure, on considérera trois cas différents :

  • Frange humide continue. Si le mur comporte des traces d’humidité uniformes, il y a de fortes chances qu’il s’agisse de remontées capillaires. Ce diagnostic sera confirmé par l’observation du mur à l’extérieur, qui devra comporter les mêmes traces.

  • Frange humide discontinue. Dans ce cas il convient d’opérer par élimination, comme nous l’avons vu précédemment pour le bas des murs extérieurs, en examinant d’abord les causes d’origines accidentelles puis celles d’infiltrations avant de conclure aux causes ayant pour origine la remontées capillaire.

  • Mur humide sur toute sa hauteur. Dans ce cas les origines peuvent être diverses avec soit des remontées capillaires si le mur est très épais, soit des infiltrations d’eau de pluie si le mur est exposé, soit des phénomènes de condensation.
    Dans ce cas la condensation est l’une des causes d’humidité les plus fréquentes. Elle provient soit de :

  • La production de vapeur d’eau dans les salles d’eau et les cuisines,

  • L’absence ou l’intermittence de chauffage (pièces froides),

  • La mauvaise aération des locaux,

  • L’absence de circulation d’air (recoins, angles morts, arrière des meubles et tentures),

  • Des ponts thermiques sur les parties froides de la construction.

    DIAGNOSTIC DE L’HUMIDITÉ SUR LES DALLAGES EN REZ DE CHAUSSÉE

    DIAGNOSTIC DE L’HUMIDITÉ MURS DE CAVE
    Les caves sont des lieux de prédilection de manifestation d’humidité. On y trouve tous les types d’humidité : remontées capillaires, condensation (surtout par manque de ventilation), infiltrations latérales, fuites d’eau accidentelles (point bas de la maison).
    Si l’humidité se manifeste uniquement par une frange au bas des murs, on pourra conclure à des remontées capillaires, surtout si le sol de la cave est en terre battue. Si cette frange est discontinue, il conviendra tout d’abord de vérifier s’il ne s’agit pas d’une fuite d’eau ; En effet, dans les caves se trouvent de nombreuses canalisations, chutes d’eau et tuyaux de chauffage.
    Si l’humidité est observée sur toute la hauteur du mur, toutes les hypothèses restent possibles. Si le mur extérieur enterré n’est pas drainé, il y aura des infiltrations latérales plus marquées en période de pluie qu’en période sèche. Les caves des maisons anciennes étaient aérées par des soupiraux qui ont souvent été bouchés, entraînant des phénomènes de condensation et moisissures.
    Le diagnostic est très important, de sa qualité dépend la nature et l’efficacité de l’intervention à venir.

    Le bon diagnostic est important car il permet de trouver le bon remède ; Un mauvais traitement peut dans certains cas aggraver le phénomène.

 

 
 

Professionnels : Vous êtes Spécialiste du Traitement de l' Humidité ?  

 

Vous souhaitez devenir Partenaire Devis-Meilleurprix.com et recevoir les demandes de Devis Traitement Humidité de nos internautes ?
Contactez - nous

 

 

 

Comparer les meilleurs devis en ligne !

      
 

 Sélection Partenaire du Mois !

   
     
 

 
 

[ Votre Publicité ici ? Contactez nous

 
 
 

Promotions Devis

     Séjour Fare Tahiti Papeete Moorea
Croisière Bateau Tahiti Circuit Plongée
Billet Avion Tahiti
Devis Billet dernière minute Polynésie
Devis Voyage Avion pas cher Polynésie
Promo Billet Avion Tahiti
Promo Voyage Tahiti
Promo voyage Polynésie tarif promo
Cadeau Mariage Polynésie lune de miel
Voyage de Noces Tahiti
Billet Avion Mariage Tahiti jeune mariés
Promo Séjour Tahiti Vol pas cher
Promo Voyage Îles Australes
Devis Billet Avion Bora Bora
Promo Hôtel Tahiti lagon bleu
Devis Voyage Tahiti couple
Promo Vacances Tahiti Archipel
Voyage Îles Marquises
Voyage Découverte Île de Pâques
 

 

>> Voir la Liste complète de nos partenaires   

Liens sponsorisés

Ce site est optimisé pour un affichage 1024 X 768 pour Internet Explorer 7.  Mozilla Firefox 2

 

 |   Mentions légales  |   Devis meilleur prix en page d'accueil  |  Ajouter Devis-Meilleurprix.com vos favoris   |  FAQ Publicité

© Realisation & Referencement La Maison du Touriste 2008 LMDT Bassin d' Arcachon Bordeaux Gironde Aquitaine Voyages Tahiti & Polynesie | Weedevis.com